Menu
1144_Stanserhorn-Bahn_3_
 

Départ à la retraite

Départ à la retraite ordinaire ou anticipé, rente ou versement en capital: La Symova vous soutient avec plaisir.

Baisse du taux d’intérêt technique au 31 décembre 2020
Baisse des taux de conversion au 1er janvier 2022 et mesures d’accompagnement
Suite au niveau durablement bas des taux d’intérêt, le conseil de fondation collective Symova a décidé le 20 mai 2020 de baisser le taux d’intérêt technique de 2.0% à 1.5% au 31 décembre 2020. Cette modification est nécessaire en raison de la baisse continue des taux d’intérêt au cours des douze derniers mois, et le conseil de fondation suit en cela la recommandation instante de l’expert en prévoyance professionnelle. Ce dernier a recommandé une diminution du taux d’intérêt technique à 1.5%, au vu des rendements attendus. Par cette décision, le conseil de fondation tient aussi compte de la directive technique DTA 4 de la Chambre Suisse des experts en caisses de pensions (CSEP). Dans le même temps se produit une modification des bases techniques de la LPP 2015 à la table périodique LPP 2020.
Parmi les principes de la fondation collective Symova, il est ancré le fait que les prestations s’autofinancent. Afin de réduire la redistribution des revenus des investissements des assurés actifs aux retraités, il est important que les taux de conversion correspondent au taux d’intérêt technique et aux bases techniques. C’est la raison pour laquelle le conseil de fondation a décidé d’abaisser le taux de conversion pour l’âge de départ à la retraite de 65 ans de 5.37% aujourd’hui à 4.96% (femmes) et de 5.14% à 4.73% (hommes), niveau correct d’un point de vue technique.
 
Mesures d’accompagnement pour maintenir les prestations dans le passé et à l’avenir
Afin que les prestations de vieillesse ne diminuent pas en raison de la baisse du taux de conversion à partir du 1er janvier 2022, des mesures d’accompagnement permettant de maintenir les prestations doivent être étudiées, comme l’adaptation des plans de prévoyance (augmentation des bonifications de vieillesse) et l’augmentation des avoirs de vieillesse.
C’est à la commission de prévoyance des entreprises affiliées de prendre cette décision. Elle a le choix entre différentes possibilités définies par le conseil de fondation. Les commissions de prévoyance ont le temps de décider d’ici le 31 octobre 2020 si elles souhaitent mettre en œuvre des mesures d’accompagnement.
Si elles décident d’augmenter les avoirs de vieillesse, il convient de tenir compte du fait que les rachats facultatifs et les remboursements suite aux retraits anticipés pour l’encouragement à la propriété du logement (EPL) ou pour cause de divorce à partir du 19 mars 2020 ne seront pas pris en considération en cas d’augmentation des avoirs de vieillesse. Cette décision a déjà été prise par le conseil de fondation. Bien entendu, il est encore possible d’effectuer des rachats et des remboursements selon les dispositions réglementaires.
 
Procédure ultérieure
  • L’administration met à la disposition des différentes commissions de prévoyance les bases de décision détaillées.
  • Les commissions de prévoyance décideront d’ici le 31 octobre 2020 d’introduire telle ou telle mesure d’accompagnement au sein de leur caisse de prévoyance.
  • Chaque commission de prévoyance ou chaque employeur devra communiquer ses décisions à ses assurés. L’administration de Symova ne peut communiquer aucun renseignement en la matière.
  • Il est prévu qu’au cours du dernier trimestre de l’année 2020, l'administration de Symova informe par courrier personnel les assurés qui auront au moins 58 ans au 30.11.2021 (nés en novembre 1963 ou plus tôt) – et qui pourront de ce fait partir à la retraite – de leurs prestations de vieillesse à compter du 1er janvier 2022. Ceux-ci n’ont pas besoin de prendre contact avec l’administration pour le moment.
  • Pour les assurés qui n’auront pas encore atteint l’âge de la retraite au 30 novembre 2021 (nés en décembre 1963 ou plus tard), aucun calcul ne sera effectué, étant donné qu’il n’existe encore aucune possibilité de départ en retraite (anticipée) pour cette classe d’âge au 30 novembre 2021.
  • Tous les assurés recevront une newsletter explicative avec le certificat d’assurance de 2021 (information préalable) et, en particulier, avec le certificat d’assurance de 2022 (après la mise en œuvre). Le certificat d’assurance de 2022 présentera également les conséquences des décisions de la commission de prévoyance.
_________________________________________________________________________________________________________
 
Prestations de vieillesse
L’âge réglementaire ordinaire de la retraite auprès de la Symova s’élève à 65 ans pour homme et femme. Particulièrement en ce qui concerne la conversion d’éventuelles rentes AI en rentes de vieillesse, cet âge réglementaire ordinaire de la retraite est essentiel. Vous pouvez choisir votre âge effectif du départ à la retraite flexiblement entre 58 et 70 ans. Pour un emploi continu après l’âge de la retraite de 65 ans, l’accord de l’employeur est cependant nécessaire. A partir de 58 ans, vous avez également la possibilité de prendre une retraite partielle et de continuer à travailler pour le reste.
 
Vous pouvez choisir entre des prestations de vieillesse sous forme d’une rente ou d’un capital. Bien entendu, vous avez également la possibilité de retirer seulement une partie de la rente de vieillesse sous forme de capital.
 
Veuillez noter qu’un versement en capital doit être annoncé au moins trois mois à l’avance au moyen du « formulaire d’annonce de prestation en capital » à la Symova. L’annonce du départ à la retraite doit par contre être effectuée par votre employeur.
 
Si vous êtes marié, nous avons besoins du consentement de votre conjoint afin d’effectuer un versement en capital. Une révocation, respectivement un changement, doit également être remis par écrit trois mois avant naissance du droit et dûment cosigné par l’éventuel conjoint à la Fondation. La signature du conjoint doit être authentifiée officiellement dans tous les cas.
 
Lorsqu’une rente de conjoint est en cours, un versement en capital à l’âge de la retraite n’est pas possible.
 
Par date du 01.01.2019, les bénéficiaires d’une rente d’invalidité ont également la possibilité de réclamer, au lieu d’une rente de vieillesse intégrale ou d’une partie de cette dernière, un retrait en capital à l’atteinte de l’âge règlementaire ordinaire de la retraite de 65 ans. A l’atteinte de l’âge règlementaire ordinaire de la retraite de 65 ans, l’avoir de vieillesse réglementaire maintenu (exonération des primes) est converti en une rente de vieillesse. 

Veuillez tenir compte qu’un versement en capital se fait ressentir sur vos impôts. L’impact varie d’un canton à l’autre. Nous vous recommandons ainsi de contacter votre intendance des impôts à temps. Dans ce domaine, la Symova n’est malheureusement pas en mesure de vous offrir son soutien.

Le montant de la rente de vieillesse est calculé sur la base du montant des avoir de vieillesse multiplié par le taux de conversion au moment de la retraite. Une rente de vieillesse projetée vous est indiquée annuellement sur votre certificat d’assurance. La Symova vous soumet volontiers une offre de retraite, pourvu que vous ayez au moins 55 ans. Un calcul provisoire avant l’âge de 55 ans est inutile, étant donné que les bases de calculs (par ex. le montant de rémunération, le salaire assuré, à la rigueur le taux de conversion) changent continuellement.

Le montant de la rente pour enfant de retraité se fonde sur les dispositions de la LPP.
 
En fonction du module de prévoyance choisi, votre employeur vous verse une rente transitoire AVS. Vous avez en outre la possibilité de toucher une rente transitoire AVS de la Symova. Pour cela vous devez être âgé de 60 ans au moins. Par le versement anticipé votre rente de vieillesse sera réduite à vie.
 
Si vous prenez votre retraite avant l’âge de la retraite AVS, il n’empêche que vous êtes tenu de continuer à cotiser à l’AVS. Vous trouverez une notice correspondante parmi les téléchargements ci-dessous. En cas de questions, nous vous prions de les adresser directement à la caisse de compensation AVS. La Symova n’est pas en mesure de vous offrir son soutien dans ce domaine.
 
Pour de plus amples informations veuillez consulter le Règlement de prévoyance figurant parmi les téléchargements ci-dessous. Seuls le Règlement de prévoyance et les bases légales pertinentes sont contractuels.